Les 5 VTT parfaits pour se remettre en forme

Les raisons de se remettre en forme sont multiples, par exemple suite à la consommation d’un repas très copieux ou tout simplement pour être sexy en maillot de bain cet été. Pour y arriver, nombreux (ses) sont ceux ou celles qui optent pour les séances interminables de fitness, aquagym, pilate, danse, pour ne citer que ceux-ci. Pourtant, la solution est là, si près de nous qu’on n’y prête souvent aucune attention : le vélo. Voici les deux-roues parfaits pour être en forme.

VTT

Le VTT tout suspendu

 Le VTT tout suspendu est l’un des deux-roues les plus maniables pour se remettre en forme. En pleine mouvance dans le secteur du cycle, il est idéal pour le Cross Country marathon. Il est équipé d’un système de suspensions sur l’avant, le triangle arrière et la fourche.

Le VTT tout suspendu est très pratique et super confortable. Ici, le système de suspension est très complexe, mais d’un point de vue latéral, la rigidité est moindre. Quoi qu’il en soit, le poids du tout suspendu est bien plus élevé que celui d’un VTT semi-rigide.

Le VTT semi-rigide

Le VTT semi-rigide ou hard trail pour nos amis anglophones est le plus connu et le plus vendu en France. C’est peut-être le deux-roues indispensable pour se remettre en forme en pédalant. Découvrez, à-propos, les 5 raisons de pratiquer le vélo tout terrain dans ce but précis.

Pourquoi semi-rigide ? Tout simplement parce que le VTT est équipé d’un système de suspension à l’avant au niveau de la fourche. Il est majoritairement conçu en aluminium. Son poids et rigidité sont des plus recherchés. Le vététiste est placé en position plongeante et allongée. Que ce soit pour une randonnée ou une petite compétition de cross country, ce type de VTT peut être une bonne alternative.

Le All Mountain

L’une des meilleures caractéristiques des VTT All Mountain est qu’ils sont faciles d’utilisation. Ils offrent une très grande aisance quel que soit le sens de la pente. Performant, léger et polyvalent, il est utile pour toutes les pratiques.

La fourche avant possède un débattement qui varie entre 150 et 200 millimètres. Ce genre de deux-roues est conçu en aluminium, en carbone ou en titane.

L’Enduro

Si vous souhaitez désormais profiter de l’un des vélos les plus polyvalents du marché, l’enduro peut être une bonne solution. Il permet de tout faire. En plus d’être utile pour les sauts plus osés et engagés, il offre la possibilité de conduire à grande vitesse.

Vous pourrez également vous en servir pour dévaler les terrains plus escarpés. Le débattement de la fourche avant est de 150 à 200 millimètres. Avec sa tige de selle en suspension pilotable, l’Enduro permet deux voire trois positions, ce qui le rend adaptable selon le terrain.

Le VTT de descente

Le VTT de descente est un modèle de tout suspendu prévu pour la pratique de la descente. La fourche ici dispose d’un débattement égal ou supérieur à 200 millimètres. Semblable à une moto Cross sans moteur, ses freins sont surdimensionnés. Ce qui rebute parfois avec le VTT de descente, c’est le prix de l’entretien qui semble relativement cher.