3 critères pour choisir le Meilleur Casque VTT

meilleur casque vtt

La vraie pratique du VTT, vélo tout terrain, est indissociable du port du casque. Il est déjà vivement conseillé de porter un casque dès lors que l’on monte sur un vélo, mais l’argument devient encore plus pertinent quand c’est pour faire du VTT. En effet, la pratique du VTT demande un casque plus adapté et complet que pour le vélo de ville. C’est ce que nous allons voir dans ce guide d’achat pour choisir le Meilleur Casque VTT.

Pourquoi choisir un bon casque pour le VTT ?

Si vous faites régulièrement du VTT que se soit en amateur ou de manière professionnelle vous avez pu vous rendre compte que le casque est indispensable. Une mauvaise réception, une embardée et c’est la chute… le casque peut vous sauver la vie. Du moins, il peut vous éviter un traumatise, une grosse bosse ou une blessure plus grave.

C’est pour cela qu’il faut prendre son temps pour choisir un casque adapté à son activité. On a pu le voir dans le comparatif des meilleurs casques pour vélo de route et nous allons maintenant le faire pour le VTT.

Le VTT englobe plusieurs disciplines comme le cross country, le freeride ou l’enduro. Dans toutes ses pratiques on parle de manière soft de ballade en forêt et à plus haut niveau de descentes, de bosses, de terrains accidentés et de figures. Tout ça peut entrainer une chute voire plus grave un accident et un coup sur la tête peut avoir de grave conséquences.

Dans ce guide nous allons mettre en avant les 3 principaux éléments à prendre en compte pour choisir son casque de VTT :

  • la taille
  • le confort
  • la sécurité

Suivant votre pratique du vélo tout terrain, votre casque sera ou non intégrale.

La taille du casque

La taille du casque est un élément primordial. Le casque va protéger votre crâne, il faut donc qu’il épouse parfaitement la forme de votre tête. Il ne doit pas être trop grand ou trop petit et surtout il ne doit pas vous empêcher d’avoir un bon champ de vision.

Pour commencer le plus simple est de mesure votre tour de tête :

  • Moins de 53 cm, taille XS
  • De 54 et 56 cm, taille S
  • De 57 et 58 cm, taille M
  • De 59 à 60 cm, taille L
  • Plus de 60 cm, taille XL

Dans tous les cas il vous faudra essayer le produit avant de l’acheter pour être sûr qu’il n’est pas trop serré. Le casque sera votre meilleur ami et pour ça il doit être le plus confortable possible.

Le confort optimal

Pour avoir le casque qui nous correspond le mieux, il faut d’abord le choisir en fonction de sa disciple mais aussi et surtout en fonction de sa tête. Un casque trop lourd, trop serré ou trop grand ne vous mettra pas à l’aise et pourrait être plus un inconvénient qu’autre chose lors de votre sortie à vélo.

  • La position : Tout d’abord le casque ne doit pas bouger. C’est-à-dire qu’il ne doit ni glisser sur l’avant ou l’arrière de votre tête.
  • Le serrage : L’avantage des casques avec une molette de réglage c’est que vous pourrez l’adapter de la meilleure des manières.
  • L’intérieur : La partie intérieure de votre casque est l’une des plus importantes puisque c’est elle qui va amortir la majorité des chocs. Les matériaux utilisés vont varier d’un modèle à l’autre mais vous trouverez généralement du polyester. Ce dernier peut aussi être couplé avec du kevlar, du nylon ou du carbone.
    Vous pourrez aussi avoir des mousses détachables. Celles-ci vous permettront d’avoir un confort optimal sur certaines zones qui pourraient frotter contre ces parties.
  • Le nombre et la taille des ventilations : Elles sont situées principalement sur le dessus et permettent d’aérer l’intérieur du casque pour plus de confort. Son nombre varie en fonction de la forme du produit et de la discipline pratiquée.
  • Le poids : Celui-ci va varier en fonction de votre discipline. Un casque de randonnée sera plus léger qu’un casque de freeride.
  • La sangle : C’est le dernier élément important du casque, elle permet de le maintenir en place. Celle-ci doit pouvoir se régler et s’attache facilement. Vous pourrez avoir le choix entre différente fermeture : boucle simple ou double, magnétique ou classique.

La sécurité pour une meilleure protection

Avant toute chose il vous faudra vérifier que votre casque porte la mention d’homologation européenne « EN 1078 ». De plus, comme pour n’importe qu’un produit de protection il est plus que conseillé d’acheter un produit neuf et de le changer dès le premier choc.

Une protection selon la forme du casque

Plus qu’une question d’esthétique, la forme est une question de discipline. En effet, en fonction de votre activité vous n’allez pas utiliser le même type de casque :

  • Le classique pour la randonnée, le cross country…
  • Le casque de all mountain de type Poc Tectal qui protège plus la boite crânienne
  • Le casque dit « bol » pour le freestyle
  • Le casque intégral pour le cross qui protégera autant l’arrière de la tête que le visage

Vous pourrez aussi trouver des casques intégraux hydrique qui vous permettront de passer d’une discipline à l’autre sans changer de casque.

Le prix du meilleur casque VTT

Le prix peut varier du simple au triple en fonction de la gamme, de la marque et des matériaux utilisés. Le premier prix est de 20€ et le haut de gamme pourra atteindre les 400€ voire plus selon certaines marque.

Et enfin pour compléter votre équipement vous pourrez acheter des lunettes adaptées à votre casque pour vous protéger du soleil, du vent et des insectes.

Date
test
Comparatif Casque VTT
Note
51star1star1star1star1star